Physiothérapie

Puncture physiothérapique avec aiguilles sèches

Technique émergente au Québec ayant pour objectif d’atténuer l’inflammation d’un tendon, d’un ligament ou d’un muscle.

La puncture physiothérapique avec aiguilles sèches (PPAS) est une technique utilisée en complément à d’autres modalités dans un plan de traitement afin d’atténuer les symptômes liés à l’inflammation locale pour un grand nombre de problèmes musculo-squelettiques. 

Prendre rendez-vous
image Puncture physiothérapique avec aiguilles sèches
Qu’est-ce que la PPAS ?

La puncture physiothérapique avec aiguilles sèches (PPAS) est une technique utilisée en complément à d’autres modalités dans un plan de traitement afin d’atténuer les symptômes liés à l’inflammation locale pour un grand nombre de problèmes musculo-squelettiques. 

Les aiguilles sèches sont utilisées dans le but d’accélérer le processus de guérison et ont pour objectif d’atténuer l’inflammation d’un tendon, d’un ligament ou d’un muscle lésé. Le but est de désactiver les points de tensions musculaires, ou « trigger points », de régulariser le processus inflammatoire et de reprogrammer le système nerveux pour une guérison plus durable.

Cette approche de traitement peut être utilisée par les physiothérapeutes ayant complété un cours de plus de 100 heures et obtenu une accréditation de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec (OPPQ). 

 

Comment se déroule une séance?
Le physiothérapeute réalisera tout d’abord une évaluation initiale complète afin de juger de la pertinence d’ajouter cette technique à votre plan de traitement dans le but de maximiser votre potentiel de guérison. Avec votre accord, le physiothérapeute procède donc à la désinfection de la zone et à l’introduction d’aiguilles (stériles et à usage unique) variant entre 25 mm à 100 mm de long au niveau intramusculaire, tendineux ou ligamentaire. Le nombre d’aiguilles insérées et la profondeur varient selon le plan de traitement et votre réponse au traitement.

shape
  • À qui s’adresse ce service?

    Le physiothérapeute peut suggérer cette approche à des personnes présentant diverses conditions musculo-squelettiques telles que des tensions chroniques, des douleurs et blessures récurrentes, à l’atteinte d’un plateau thérapeutique avec de la thérapie conventionnelle et pour bien d’autres problèmes musculo-squelettiques. Cette technique est contre-indiquée pour les enfants de moins de 14 ans, les femmes enceintes, les clients souffrant d’hémophilie, de fièvre ou les clients ayant une prothèse (six semaines à trois mois).
  • Est-ce que les traitements sont douloureux?

    La puncture au niveau musculaire reproduit une sensation de lourdeur soit locale ou à distance. Des secousses musculaires, ou « twitch », peuvent aussi être remarquées. La puncture d’un tendon ou d’un ligament produit une sensation de douleur (variant de légère à modérée) qui est plus locale. Les clients rapportent des sensations locales et à distances variables : une pression, un engourdissement, une lourdeur, une sensation de piqûre ou même de froid. Ces sensations sont tout à fait normales et peuvent perdurer jusqu’à 48 heures après le traitement. Appliquer de la chaleur peut aider à minimiser l’effet de courbatures post-traitement.
  • Quelle est la différence avec l’acupuncture?

    La PPAS est une technique émergente au Québec offerte depuis 2008, après avoir été élaborée en collaboration avec l'Ordre des acupuncteurs du Québec. L’acupuncture se base plutôt sur d'anciens concepts de médecine chinoise et repose au préalable sur l’établissement d’un bilan énergétique. Contrairement à l’acupuncture, la PPAS ne se fait pas sur des points d’acupuncture, mais plutôt directement sur le site de la lésion, ce qui en fait une approche beaucoup plus locale. 

Faits intéressants :

  1. Les aiguilles se définissent comme « sèches », car elles ne permettent aucune injection de liquide quelconque.

  2. Après le traitement, l’effet analgésique créé peut amener un soulagement presque instantané de la douleur. Par contre, la réponse la plus fréquente tout de suite après la technique est une sensation de courbature. Cette sensation est tout à fait normale et peut perdurer jusqu’à 48 heures après le traitement pour ensuite diminuer et laisser place à un soulagement de la douleur initiale.

Nos professionnels

  • Célia Sutter
    Célia Sutter
    Physiothérapeute
Célia Sutter

Célia Sutter

Physiothérapeute
Expertises : Puncture physiothérapique avec aiguilles sèches, Les commotions cérébrales, Physiothérapie
Prendre rendez-vous
Célia est diplômée d’une maîtrise en physiothérapie de l’Université de Montréal en 2015. Elle a toujours trouvé sa passion en travaillant des heures cliniques mais aussi sur le terrain sportif. Son aventure a commencé avec l’équipe de soccer féminine des Carabins de l’Université de Montréal et s’est poursuivie plus localement avec Gymini, l’école secondaire du Chêne-Bleu (hockey et football) ainsi que le soccer AAA de FC Trois-Lacs.

Célia s’assure de garder sa formation de premier répondant sportif à jour pour intervenir sur le terrain et a également complété ses niveaux 1 et 2 en thérapie manuelle auprès de l'Association québécoise de physiothérapie manuelle orthopédique (AQPMO). Depuis octobre 2019, elle a développé un nouvel intérêt envers l’approche de puncture physiothérapique avec aiguilles sèches (PPAS). Cette technique lui amène de nouveaux défis et une façon différente de travailler en clinique pour aider ses patients.

En mars 2021, Célia participe à la campagne de vaccination contre la COVID-19. Elle donne 1 à 2 jours par semaine pour aider à faire avancer les choses afin que nous puissions tous retrouver un mode de vie un peu plus « normal » aussi vite que possible. Elle attend avec impatience le moment où nous pourrons recommencer à voyager!

Pour profiter pleinement de la vie et se permettre de décrocher pendant son temps libre, Célia adore toutes sortes d’activités extérieures telles que le soccer, le yoga, la Slackline, la course à pied, le vélo, le kayak, le ski alpin, le ski de fond, le patin, le camping et la randonnée! Tout récemment, Célia a également trouvé une passion dans son nouveau jardin. Le temps nous dira si cela portera fruit!